Page mise à jour le 27 dcembre 2016

Les vaisseaux du foie, rôle et attaques possibles

Les Vaisseaux du Foie

Le foie a pour rôle majeur de remanier en permanence le sang, et en particulier le sang provenant du tube digestif, afin de l'adapter aux besoins des autres organes. Pour cela, comme tout autre organe, il dispose d'une artère (qui y entre) et de veines hépatiques (qui en sortent). Mais, de façon unique dans l'organisme, le foie dispose également d'une veine qui le pénètre (issue de l'intestin, de l'estomac et de la rate) : la veine porte.

Les vaisseaux du foie

La quantité totale de sang parvenant au foie (et en sortant) représente à chaque
instant un quart de ce qui est pompé par le coeur, dont 1/3 par l'artère hépatique et
2/3 par la veine porte.

 

Les attaques de nos vaisseaux

Les principales atteintes consistent en l'obstruction des veines hépatiques (Syndrome de Budd-Chiari) ou de la veine porte (pylephlébite ou cavernome portal). Dans certain cas, l'obstruction est secondaire à une compression par une lésion de voisinage. Le plus souvent, l'atteinte est dite primitive : thrombose (formation d'un caillot), déclenchant une phlébite (inflammation veineuse).

Cette thrombose survient dans un contexte de tendance excessive du sang à coaguler, ou états prothrombotiques. Certains états sont héréditaires : Facteur V Leiden, mutation du facteur 2, déficit en protéine C, en protéine S ou en antithrombine. D'autres sont acquis au cours de la vie : syndromes myéloprolifératifs primitifs, syndrome des antiphospholipides, hémoglobinurie paroxystique nocturne, contraception orale, ou grossesse. En règle, une combinaison de plusieurs causes est nécessaire. Les raisons pour lesquelles la thrombose se forme dans les veines hépatiques ou la veine porte, et non ailleurs dans l'organisme, ne sont pas toujours élucidées.

Source: Centre de Référence des Maladies Vasculaires du Foie (CRMVF) Hôpital Beaujon.