Page mise à jour le 14 fvrier 2015

Les conseils du kiné

Douleurs, fatigues, le point de vue du Kiné

Dans nos maladies, la fatigue, les douleurs abdominales, les crampes sont souvent présentes.
Que peut-on faire ?

Le point de vue de Frédéric LUZEAU Kiné Ostéopathe

AMVF : Bonjour Mr Frédéric LUZEAU, pensez-vous que des séances de kiné puissent aider les malades atteints du syndrome de Budd-Chiari à retrouver leur apparence physique d'avant plus rapidement (prise de poids très importante (20 Kg) due à la présence d'ascite et des périodes alitées) ?

Mr Frédéric LUZAU Avant de répondre aux questions, je vais tenter de présenter simplement le concept ostéopathique.

Une structure engendre une fonction. Une déstructuration engendre une dysfonction. Cela veut dire qu'une structure en lésion (une articulation, un viscère, le foie, une artère obstruée) engendrera une dysfonction.

Une dysfonction est la résultante d'une lésion qui possède la possibilité d'être :

— Réversible = A (foie congestionné, viscère bloqué)
— Irréversible = B (arthrose, séquelle de fracture).

Les lésions A et B vont par des relations mécaniques (une cheville sur un bassin, un gros foie sur des attaches) neurologiques (un foie congestionné « envoyant » sur la colonne vertébrale, un lieu du dos qui lui est attaché, une douleur dite projetée) et vasculaires (un bassin « bloqué » pourra entretenir une tendinite à la cheville) entraînent une suite lésionnelle.

En conclusion, tout agit sur tout. Tout est lié et le corps va compenser, s'adapter aux lésions comme il peut jusqu'à ce qu'il ne puisse plus : alors, il parle et cela s'exprime par la douleur.

Sur l'aide aux patients atteints du syndrome de Budd-Chiari et si le corps le permet, et en respectant l'alternance Travail/Repos de toute activité physique, bouger au sens large du terme ne peut être que bénéfique pour retrouver un équilibre.

La notion importante est celle du métabolisme, le corps a besoin d'éliminer ses déchets (ascite, médicaments). Pour cela, il faut faire travailler les émonctoires (système naturel qui permet d'éliminer les déchets) :

— Poumons -> acide léger par ventilation : activité CARDIO RESPIRATOIRE
— Reins -> acide lourd : BOIRE
— Une assistance en complément nutritionnel est, à mon avis, conseillée pour cela.

CONCLUSION : Bouger à l'écoute de son corps peut :

— Lui redonner un équilibre (bien dans son corps, bien dans sa tête),
— L'aider à éliminer ses déchets.

 

AMVF L'exercice physique raisonné peut-il aider à soigner plus rapidement ce type de pathologie ?

Mr Frédéric LUZAU Je ne peux pas me prononcer sur la maladie car je ne sais pas si elle laisse des lésions irréversibles ou pas sur le corps humain. Toujours est-il que le foie est un organe qui passe son temps à trier ce que l'organisme reçoit de l'extérieur (alimentation, médicaments, cigarettes, alcool, pollution atmosphérique...). Le meilleur moyen pour l'aider à fonctionner c'est de l'aider à se décongestionner :

— Surveillance des « entrées »,
— Décongestion par de l'ostéopathie,
— Complément nutritionnel.

 

AMVF Nous souffrons tous, en règle générale, de douleurs articulaires plus ou moins importantes dues à la prise d'anti-vitamine K : pensez-vous pouvoir nous soulager ?

Mr Frédéric LUZAU Le foie, quand il est en lésion, entraîne des tendinites (coudes, épaules...) et des douleurs articulaires. Nous appelons cela des expressions localisées d'un phénomène général. La pathologie émonctorielle* (qui touche le foie, le rein, le cœur...) entraîne une modification des échanges sanguins par modification des rapports hormonaux et neurologiques entre toutes les structures du corps (la médecine chinoise, l'acupuncture s'appuient là-dessus).

Après, comme toujours, une structure si elle est en lésion (mécanique) sera plus sensible à « parler ».

Je travaille avec mes mains suivant un interrogatoire des antécédents pathologiques, traumatiques, familiaux et obstétricaux. Alors, il faut bien voir chaque cas comme un cas particulier.

 

AMVF Enfin, certains d'entre nous aimeraient savoir si les fatigues à répétition, les crampes très douloureuses ainsi que les oedèmes des membres inférieurs pourraient être traités par vos techniques ?

Mr Frédéric LUZAU Les pathologies émonctorielles ont plus de répercussions sur l'état de santé qu'une entorse de cheville. Comme je l'ai dit, précédemment, chaque individu doit reprendre une activité en ayant conscience de l'alternance Travail/Repos. Les fatigues à répétitions dues à la maladie doivent être prises en compte.

Les crampes sont un problème vasculaire par mauvaise élimination des déchets. Il faut donc avoir une activité physique (étirements) boire et prendre un complément nutritionnel par rapport aux déchets.

En ce qui concerne l'œdème si ce dernier est veineux il est conseillé un drainage manuel par un professionnel. Mais cela fonctionne moins bien que pour un œdème lymphatique.

AMVF Nous vous remercions d'avoir bien voulu prendre un peu de votre temps précieux pour nous éclairer sur votre pratique journalière et son lien avec nos pathologies..

* relatif aux émonctoires que sont le foie et les reins

______________________________________________________________________

AMVF Comme tout article qui paraît dans nos bulletins ou sur nos sites Internet, nous demandons à notre Conseil Scientifique présidé par le Pr Dominique VALLA de donner son avis sur toute communication à caractère médical.

Président du Conseil Scientifique Je suis d'accord avec les recommandations qui sont faites.

Si la présentation ne correspond pas dans le détail à notre vision de la maladie les deux points de vue sont cohérents.

L'immense avantage des méthodes dites alternatives est d'apporter une grande attention à la demande des patients. A ces demandes, la médecine fondée sur les preuves (la nôtre) ne sait souvent pas répondre, faute d'études et de données appropriées. C'est pourquoi j'ai un immense respect pour ces approches alternatives, tant qu'elles respectent la nôtre, et en sont complémentaires. C'est ici manifestement le cas.

Pr Dominique Valla