Page mise à jour le 14 fvrier 2015

Les conseils de la diététicienne

les anticoagulants et l'alimentation, les secrets d'une alimentation équilibrée...

Les anticoagulants et l'alimentation

Par la Diététicienne Mme Elisabeth Al Nasser Bordes de l'Hôpital BEAUJON de Clichy

1. Une alimentation équilibrée
2. Conseils alimentaires aux patients traités par anticoagulants
3. DANGER, en cas de jeûne, prévenir votre médecin

 

1 - Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée ?

C'est tout d'abord une alimentation qui va permettre à chacun de fonctionner du mieux possible. Elle comportera 3 repas par jour (n'en sauter aucun et éviter tout grignotage entre les repas). Elle comprendra les 3 éléments indispensables à l'organisme, les protides (protéines), les lipides (graisses), les glucides (sucres), les vitamines et les minéraux.

Où se trouvent les protéines ?

Dans les viandes, les œufs, les abats, les volailles, le lait et les produits laitiers et les fromages.

Où se trouvent les glucides ?

Dans le pain, les biscottes, la farine, les pommes de terre, les fruits, les pâtes, le riz et les légumes secs.

Où se trouvent les lipides ?

Dans l'huile, le beurre, la margarine, la crème fraîche mais également dans les viandes, les poissons, les fromages... sous forme de graisses cachées.

En pratique, manger équilibré c'est faire :

Un petit déjeuner avec :
- Pain
- Beurre
- Confiture
- Lait, produits laitiers ou fromages
- Boissons
- Et éventuellement fruits ou jus de fruit

Un déjeuner et un dîner avec :
- Une entrée de légumes crus ou cuits ou potage
- De la viande, du poisson ou des œufs
- Des légumes cuits (en fonction des conseils donnés et liés à votre prise d'anticoagulant) à l'un des 2 repas Des féculents à l'autre repas (pâtes, riz, pommes de terre...)
- Une portion de fromage ou de produit laitier
- Un fruit
- Du pain
- UN PEU de graisse (beurre ou huile)
- Sans oublier L'INDISPENSABLE : l'eau

Si possible manger dans le calme et n'oubliez pas de vous faire PLAISIR

 

2 - Conseils alimentaires aux patients traités par anticoagulants

Conservez vos habitudes alimentaires sans augmenter ni supprimer les légumes ou autres aliments riches en vitamine K, y compris lors de vos déplacements en France ou à l'étranger. Veuillez ne pas consommer plus d'une portion (au choix) par jour des aliments suivants riches en vitamine K :
- chou rouge, chou frisé, chou de Bruxelles, brocoli, choucroute ;
- épinard, salades ;
- le persil, le cerfeuil et l'oseille sont à consommer (en assaisonnement par exemple) ;
- thé vert et menthe

L'alcool consommé en excès et de façon prolongée peut altérer la synthèse des facteurs de coagulation.

Pour ceux qui en consomment : se limiter à un verre de vin par repas et à 1 à 2 apéritifs par semaine.

Une complémentation en vitamine E peut également altérer la synthèse des facteurs de coagulation.

 

3 - Attention DANGER en cas de jeûne

En cas de jeûne, en parler immédiatement à votre médecin car celui ci peut avoir des conséquences graves sur votre santé, en occasionnant un déséquilibre de l'anticoagulation.