Page mise à jour le 26 octobre 2010

Ce sur quoi nous continuons à chercher

De nombreux problèmes restent à résoudre

- Sur la prise en charge des problèmes des malades
- Sur le développement de la recherche médicale
- Sur le plan médical immédiat

Sur la prise en charge des problèmes des malades :

Des problèmes restent à résoudre sur la prise en charge des problèmes des malades

- Assurer le suivi médical d'où que nous venions
- Améliorer le confort des malades (douleurs liées a l'ascite ...) et de les soutenir
- Développer l'information des patients et de leurs proches
- Prendre en compte l'éloignement des centres de traitement spécialisés
- Réduire nos difficultés à continuer nos activités professionnelles
- Prendre en compte l'impact de la maladie sur la famille et les proches
- Améliorer la prise en charge financière et réduire des délais de remboursement

Sur le développement de la recherche médicale

Des problèmes restent à résoudre sur le développement de la recherche médicale

- Comprendre pourquoi la thrombose se forme dans les veines hépatiques ou la veine porte, et non ailleurs dans l'organisme
- Comprendre par quels mécanismes certaines maladies du sang entraînent des thromboses
- Comprendre comment se forment les séquelles irréversibles des thromboses et comment les prévenir
- Comprendre comment se forme l'ascite au cours du syndrome de Budd-Chiari
- Comprendre comment se mettent en œuvre les mécanismes naturels de compensation après une thrombose veineuse de façon à pouvoir les stimuler
- Quels rôles jouent les obstructions vasculaires hépatiques dans l'aggravation de maladies du foie fréquentes comme la cirrhose due à une hépatite virale ou à une consommation d'alcool

Sur le plan médical immédiat

Des problèmes restent à résoudre sur le plan médical immédiat

- Identifier des facteurs de thromboses encore inconnus
- Disposer de tests plus simples pour identifier les facteurs déjà connus et notamment les syndromes myéloprolifératifs
- Disposer d'anticoagulants plus maniables par un intervalle plus grand entre effet thérapeutique et surdosage
- Disposer de traitements plus efficaces et mieux tolérés pour certaines causes, et notamment les maladies du sang
- Mieux évaluer le moment optimal des différentes procédures thérapeutiques (plus tôt ou plus tard)
- Augmenter la réussite et diminuer les complications des procédures thérapeutiques (angioplastie et TIPS)